Les sabots "CROCS"

Rarement un objet a été source de telles polémiques et réactions. Après un test de 6 mois, ici une petite analyse...
LES SABOTS "CROCS"


Rarement un objet a déclenché autant de réactions, de quasi-haine.
Ayant testé et donc porté des "Crocs" durant plus de 6 mois, je témoigne ici de ma modeste expérience, livre quelques réflexions.

1°) C'est pas beau
Tout d'abord, pour être clair, pour des chaussures, esthétiquement ben non, c'est pas ça...
Mais les "chaussures" ci-dessous, ayant eu, elles aussi un grand succès, ne sont quand même pas non plus des exemples probant de beauté...



Comme on ne peut pas dire non plus que des Doc Marteens, des Caterpillars soient le top de l'élégance, ces chaussures étant elles aussi avant tout fonctionnelles.
Elles font parties de panoplies urbaines, liées à diverses clans : Punk, Skins, gays, et/ou banlieues... Elles véhiculent et mettent en scène un imaginaire d'ouvrier ou d'aventurier, virilisant le sujet. (voir article sur le jeans).

A noter quand même que faisant feu de tous bois, la controverse autours de sa laideur a fait vendre. Les publicitaires de Crocs, revendiquent ouvertement "Ugly can be beautiful", d'autres s'affichent dans les couleurs les plus flashy, le fuchsia étant à ce jour en tête des ventes.
L'entreprise quand à elle, affiche des ventes mensuelles de plus de 5 millions de paires... La notion de marque fait encore la différence dans le prix : 45 € pour la "vraie", contre seulement 10 € pour les concurrents...
N'ayant pas essayé les "fausses" je ne prononcerais pas ici en termes de qualité.

2°) C'est pas beau, c'est des sabots
Mais donc les "Crocs" ne sont pas des chaussures, mais des sabots, un objet fonctionnel et même ici assez technique.
J'ai choisi quand à moi le modèle "army", ci-dessous :


Ce modèle, sans essayer de trop séduire ou divertir l'attention par des couleurs, assume son coté technique : kaki camouflage, orange signalétique. Il y a là aussi un coté "viril", genre pantoufles de Rambo...


En termes purement fonctionnels, et donc testé sur la durée, nous avons quand même là, un bon produit, très bien conçu.

  • Léger,
  • Confortable, souple, sans frottements et irritations dermiques, d'un très bon amorti, économisant ainsi les genoux et toutes les articulations inférieures, parfait pour un port prolongé et quotidien,
  • Doté de capacité soit disante fongicide ou anti-microbienne, en tout cas, sans odeur,
  • D'une grande résistance à l'usure, ne se déchire pas sur des récifs, avec le temps perd quand même légèrement sa capacité anti-dérapante,
  • Flottante, pour des activités liées au nautisme.
  • Sanglée ou en position ouverte assurant un bon maintient du pied,
  • Le chausson lui-même, conçu d’un seul bloc, est facile à produire, injecté en une opération.

Il lui manque cependant une capacité de résistance au choc, à l'écrasement, et à pouvoir protéger des brûlures.

Conçue initialement pour le bateau, c'est une « chaussure » avant tout destinée à un usage professionnel, pour de longues stations debout ou des piétinements, adaptée aux milieux glissant eau ou gras. Je pense donc que les acheteurs mettent ces qualités en priorité, mais aussi comme un "accessoire essentiel" pour l'été et le plein air.
La beauté, l'élégance passe alors bien après, même si la marque crée d'autres modèles, notamment pour les femmes, essayant d'allier les qualités citées ci-dessus et une esthétique "convenable".

La potentiel de ce produit tient surtout je pense à la qualité de la mousse utilisée, le ou la Croslite™. Celle-ci réussi à être le lien entre deux éléments bien opposés : le pied, fragile au niveau dermique et mécanique, et le sol, la dureté de ses matériaux, son abrasion, ces obstacles.

L'effet de mode passant pour ses clients "branchés", la marque arrivera-t-elle soit à donc créer des modèles nouveaux plus séduisants pour les esthètes, et/ou à s'imposer comme un référent auprès des professionnels ou personnes en quête en confort ? A voir...

Ci dessous une série de liens pro ou contre :
Site officiel ->
Fans de... ->
Anti... ->
Concurrents ->