Les chemises "P.S."

Une de mes marques de chemises préférées. C'est un peu narcissique, bien sûr, mais c'est toujours intéressant de savoir pourquoi, et donc d'étudier le positionnement de cette marque.
LES CHEMISES A RAYURES MULTICOLORE "PAUL SMITH"

Ce site n'ayant que peu vocation à diffuser des informations vraiment personelles, je ne vais pas tenter d'expliquer ici pourquoi au tréfonds de moi-même j'aime le rayures, et donc les chemises PAUL SMITH, et plus particulièrement le motif "bayadère".
• pour moi tout d'abord les rayures, verticales bien sûr, ont le grand mérite d'affiner la silhouette, hum, hum, ben oui ça aide drôlement...
• du fait des rayures multicolores, elles sont très facilement combinables.

Un livre très bien fait a été écrit uniquement sur le thème des rayures, par Michel Pastoureau.
On y lit avec surprise, que les rayures avaient pour fonctions de révéler la différence, d'identifier la marge voir la folie. Les rayures sont pourtant de nos jours, synonymes, pour ce qui des chemises, de classicisme et de normalité.

Le sens du mot "bayadère" signifie en premier lieu, danseuse de l'Inde. Peut-être s'est-il appliqué aux tissus colorés qu'elles portaient ?
Je retrouve ici une source, proche du FLAMENCO, les gitans d'Espagne venant du Radjastan, où ils étaient musiciens et artistes.

Re-visitées par "P.S." donc, on obtient donc un mélange savamment équilibré et multicolore de fou et gentleman...

On a ici un jolie réussite en terme de produits, entre créativité et classicisme, des chemises un peu "Olé-Olé" que l'on peut combiner avec des costumes, des chemises de gitans des bureaux, des chemises au prix quand même de cadre, CAD +100 €.



Images de marque de ce créateur anglais, on va retrouver ce motif, appelé bayadère sur bon nombre de ses accessoires et produits dérivés. Tant et si bien que peu de chemises reprenant vraiment ce style, figurent désormais au catalogue de ses collections...
Ce motif, donc à rayures multicolores, a influencé bon nombre de créateur, de tissus d'ameublement ou d'art de la table comme si dessous.



Liens en rapport :

le livre de Michel Pastoureau :

le site de Paul Smith :